fbpx

Le confinement, une aventure pédagogique numérique !

Mini site 6e

Le confinement, une aventure pédagogique numérique !

La fermeture des bâtiments des écoles n’est pas la fermeture des écoles ! L’Institution Maintenon a pris dès le premier jour des mesures afin de permettre la continuité pédagogique, avec des objectifs clairs :

  1. Ne pas laisser s’instaurer de fracture numérique entre les élèves : aucun élève sans cours ni suivi
  2. Terminer le programme de l’année
  3. Apporter un support aux élèves, aux parents et aux enseignants le nécessitant

 

L’Informatisation de l’école, la clef d’un démarrage réussi 

Application smartphone madariss

Application smartphone

L’Institution Maintenon a donc mis toute son énergie au service de la digitalisation expresse de sa pédagogie. Si rien ne remplace l’école, le temps perdu lui ne sera pas rattrapé, aussi, nous avons mis les bouchées double ! Nous avons multiplié les initiatives pédagogiques et les moyens technologiques !

L’école ayant un ERP sur serveur et un accès internet parents et élèves, nous avons pu immédiatement assurer une communication des devoirs, des leçons et des consignes. Ainsi dès le mois de mars, nous avons utilisé notre application qui fonctionne sur smartphone, afin que les parents et les élèves puissent suivre les consignes pédagogiques.

Grâce à cet outil, dès le début du confinement, la Direction a pu conserver ses accès à toutes les ressources de l’école, travailler à distance  et se mettre à la disposition des parents et des élèves, où qu’ils se trouvent.

Les outils numériques au service de la pédagogie : 

 

Dès le mois d’avril, des mini-sites dédiés ont été créés afin de matérialiser virtuellement la classe.

Pour chaque classe, de la petite section à la 6ème, des mini sites ont été mis en œuvre afin d’offrir une solution qui donne envie de travailler. Ces mini-sites permettent aux élèves de voir en un coup d’œil les devoirs à faire, et de suivre les cours.

Mini site 6e

Mini site 6e

Ils permettent en outre :

  • De communiquer avec les parents
  • De faire des contrôles et des devoirs en ligne
  • De partager des travaux avec la classe

Les élèves de maternelle ont tous les jours leurs rituels filmés enregistrés par leur maîtresse, les fiches à réaliser : graphisme, pré-mathématiques, prélecture, travaux pratiques, exercices de psychomotricité…

Ils peuvent écouter leur maitresse raconter les histoires, apprendre les comptines etc. Si les parents sont très sollicités car on n’est pas autonome en maternelle, un programme complet est mis en ligne afin que les enfants puissent faire l’école à la maison.

En primaire, des contrôles de connaissance sur formulaires à correction automatique et à horodatage des réponses permettent de maintenir le suivi de l’assiduité. Des cours de culture générale sont proposés chaque semaine pour maintenir éveillée la curiosité des élèves.

La formation, l’équipe pédagogique et l’équipement, les clefs de la télé pédagogie

Afin de permettre la continuité pédagogique, l’Institution Maintenon a pu compter sur le professionnalisme de son équipe pédagogique. Les professeurs, dont ce n’est pas le métier, ont dû s’approprier les outils numériques à une vitesse record.

La crécréation numérique

Les cours sur ZOOM

Avec l’aide de la direction, ils se sont équipés, se sont enregistrés, se sont filmés, ont appris à utiliser les logiciels, et ont animé des classes virtuelles. Ce défi n’a rien d’évident pour des professeurs qui au sein de notre établissement font parfois la classe depuis plus de 3 décennies au tableau !

Grâce à des outils de connexion à distance, nous avons formé ceux qui en avaient besoin, connecté ceux qui le nécessitaient et assisté parents, élèves et enseignants.

On ne redira jamais assez qu’une école c’est plus que des murs. A l’Institution Maintenon, où nos murs sont centenaires, nous savons que c’est l’équipe et sa volonté de bien faire, sa détermination à ne pas lâcher prise qui a permis que :

  • 100% des classes soient digitalisées
  • 100% des élèves soient connectés
  • 100% des professeurs travaillent avec les outils informatiques
  • 100% des devoirs soient publiés et corrigés chaque jour dans toutes les matières

En conclusion, si les murs de l’école sont vides, l’Institution Maintenon est plus active que jamais. Le télétravail n’est pas idéal pour des enfants de maternelle ou de primaire, mais il peut faire passer cette étape pénible sans trop de conséquences. Si nous multiplions les classes virtuelles, en anglais, en maths en français ou en arabe, si nous multiplions les outils et les formations, si nous sollicitons parents et enseignants, nous avons hâte que l’école redevienne le lieu de vie et de partage qui nous manque à tous. Si nous pouvons compenser une bonne partie des acquis scolaires, nous ne remplacerons pas le contact humain. Mais l’Institution Maintenon fera tout pour que la rentrée se passe avec des élèves qui auront travaillé suffisamment pour que leur scolarité ne soit pas en danger et que leur niveau scolaire soit inchangé.

Sans commentaires

Poster un commentaire